Principes de cette datation

Quelques principes élémentaires de géologies à prendre en compte dans une datation relative :

 

 

  • En 1669, Nicolas Steno présente le principe de l'horizontalité primaire des couches sédimentaires et du principe de superposition.

              

 

  • En 1830, Charles Lyell a proposé, "Les principes de la Géologie", un second concept de datation relative des couches géologiques, la règle des recoupements: un corps rocheux qui en recoupe un autre est nécessairement plus jeune que celui qu'il recoupe.

 

              

 

Exemple : Une intrusion de granite se met en place par cristallisation d'un magma au cours de son ascension et est plus jeune que les roches traversées (= roches encaissantes). Celles-ci peuvent être modifiées par la chaleur dissipée par le magma en cours de refroidissement, il se forme alors une auréole (C sur le schéma), le granite et postérieure aux roches sédimentaires qui existaient avant.

 

  • Présentation du principe de faille (vu en classe), une faille est une déformation d’un plan, au cours duquel deux blocs rocheux glissent l’un par rapport à l’autre. Ce principe est dû aux forces exercées par la tectonique des plaques :  

              

              

Une des failles les plus célèbre, celle de San Andreas en Californie (Etats-Unis), faille de décrochement sur une route. Photo anonyme.

 

  • De discordance d’érosion :

           

  • De discordance angulaire:

 

            

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site